Mangeuses VADMC

Mangeuses – goût de miel amer

Être une femme, en 2023, c’est être, toujours et encore, renvoyée à son corps. Parmi toutes les injonctions, la journaliste et podcasteuse Lauren Malka a choisi celles qui touchent à la nourriture. Pourquoi les filles, les jeunes filles et les femmes n’ont-elles pas le droit d’aimer manger ? Pourquoi ces interdits sont-ils si lourds qu’ils conduisent beaucoup de filles et femmes à l’anorexie versus la boulimie ? 

Dans Mangeuses (Les Pérégrines, 2023), Lauren Malka mélange les témoignages d’adolescentes et d’adultes, des citations d’ouvrages critiques, de livres, de films et de séries télévisuelles, ainsi que ses propres souvenirs, pour nous alerter sur la dimension genrée du rapport à l’alimentation et au plaisir de manger. Elle analyse les pressions envers les femmes qui, depuis l’enfance, subissent des remarques et des regards grossophobes, et qui sont cernées par les pseudo-conseils des magazines féminins sur « comment maigrir », « comment maigrir et faire du sport », « comment… » : comment devenir malade, oui.

En effet, l’aboutissement des interdits, donc du rapport malsain qui s’établit entre filles et nourriture, est bien le dégoût. Des mets, des boissons (sucrées, alcoolisées…) et de soi. D’où la chute dans la triade infernale anorexie/boulimie/troubles psychologiques. En même temps, tant qu’elles se concentrent sur leur apparence, filles et femmes ne pensent pas à réussir à l’école, à trouver un travail qui leur corresponde, à jouir sans entraves, à revendiquer l’égalité salariale, le droit à disposer de leur corps, ni à être dans la sororité, nationale et internationale, puisque mises en concurrence là aussi.

Si le constat est amer, Lauren Malka nous invite à retrouver le miel dans chaque aliment et chaque instant.

Pour citer cet article : Tiphaine Martin, « Mangeuses – goût de miel amer », Voyages autour de mon cerveau, octobre 2023. URL : https://vadmc.hypotheses.org/11976



Citer ce billet
Tiphaine Martin (2023, 9 octobre). Mangeuses – goût de miel amer. Voyages autour de mon cerveau. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v5nz

Tiphaine Martin

Résidant en Bourgogne, Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres et Cinéma au Laboratoire CERILAC. Spécialiste de Simone de Beauvoir, elle est également membre du Comité éditorial des Simone de Beauvoir Studies.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedInYouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.