Téléphone vintage

Doudou d’métal

Après le conte, la chanson. Ou plutôt, après le conte, la finalisation de la chanson, dont l’écriture a commencée il y a plus d’un an.

  1. Les z’histoires d’amour finissent mal en général

      Surtout quand le type prend son portable

      Au bout d’deux heures à peine

      Et sort du pieu

     Serrant son doudou d’métal contre lui

     Mais quelle tristesse

     Tout d’même

    Que cette absence de romantisme et de tendresse

    Même pour deux heures à peine.

 

  1. Mais comment sortir de ce piège

       Tout en dosant égalité des sexes

       Et romantisme

       Et désir de l’autre ?

       On est au vingt-et-unième siècle

       Tout d’même

       Zut alors que faire ?

 

  1. P’têt’ ben commencer par respecter les femmes

       En tant qu’être humain et désirant

       Pis aller voir sur une planche d’anatomie

        Comment elles sont vraiment faites

         Pas la planche d’anatomie de 1880

         Ni de 1950

         Ni de 2010

       Mais celle de 2020

       Où y’a le vagin et l’utérus

       Et tout c’qui faut pour jouir.

 

  1. Donc au boulot messieurs

      Et faites-vous plaisir

      En nous donnant du désir

      Et de la gentillesse

     Et prenez votre temps

     Quelques heures c’est pas grand-chose

     Et ça n’engage à rien

    Ni aux croissants ni aux poussettes

    Ni au pavillon de banlieue.

 

  1. Allez, au pieu !

 

 

Pour citer cet article : Tiphaine Martin, « Doudou d’métal », Voyages autour de mon cerveau, juillet 2022. URL : https://vadmc.hypotheses.org/?p=5765

Tiphaine Martin

Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres et Cinéma au Laboratoire Babel (Université de Toulon). Elle est également membre du Comité éditorial des Simone de Beauvoir Studies.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedInYouTube


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.