Les Jeunes Amants VADMC

Les Jeunes Amants : égalité partout

Le trio habituel femme, mari, maîtresse est une fois de plus traité dans Les Jeunes Amants (Carine Tardieu, 2021). Mais pour une fois, la maîtresse est plus âgée que le couple principal, et il n’y a pas d’affrontement sanglant femme/maîtresse.

Et aucun·e des protagonistes n’a envie, au départ, de cette histoire d’adultère ô combien banal : Shauna (Fanny Ardant), parce qu’elle est confortablement installée dans son âgé mûr et dans ses allers-retours Irlande-France d’architecte retraitée, Jeanne (Cécile de France) parce qu’elle a trompée Pierre (Melvin Poupaud) autrefois et que leur couple a résisté, Pierre parce qu’il n’a pas fini le deuil de leur fils et qu’il continue à vouloir être l’homme fort qui prend tout sur lui partout, au travail comme dans sa vie privée.

L’amour fou qui naît entre Shauna et Pierre, après un début en dents de scie (clin d’œil de Shauna à la publicité pour Schweppes en 2009 avec Nicole Kidman : « À quoi tu t’attendais ? »), triomphe de la morale tout comme des tabous sexistes actuels. Oui, une femme âgée peut être désirée et faire l’amour avec un homme plus jeune, et cette relation peut s’installer dans du durable.

Aucune femme n’a de mots blessants par rapport à l’autre, ou si peu. Même Cécilia (Florence Loiret-Caille), fille de Shauna, en période de désert de l’amour, finit par respecter ce duo qui devient un couple. Et lorsque Jeanne se décide à voir Shauna, pour lui demander, classiquement, de s’effacer, elle se sent toute bête et ne peut que prendre de la distance par rapport au malheur qui la frappe. Carine Tardieu évite de tomber dans le pathos, la sentimentalité gluante pour construire un film digne et qui donne envie de tomber amoureuse et amoureux.

Le principal étant, comme le répète Pierre à Shauna, de « respirer le même air ». Un air féministe, si possible.

Pour citer cet article : Tiphaine Martin, « Les Jeunes Amants : égalité partout », Voyages autour de mon cerveau, janvier 2023. URL : https://vadmc.hypotheses.org/7675



Citer ce billet
Tiphaine Martin (2023, 16 janvier). Les Jeunes Amants : égalité partout. Voyages autour de mon cerveau. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v5m5

Tiphaine Martin

Résidant en Bourgogne, Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres et Cinéma au Laboratoire Babel (Université de Toulon). Spécialiste de Simone de Beauvoir, elle est également membre du Comité éditorial des Simone de Beauvoir Studies.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedInYouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.