Gwénaëlle Doumont VADMC

J’aime PAS… (2) Interview de Gwenaëlle Doumont

Un grand merci à Gwenaëlle Doumont pour ses réponses au sujet de la série « J’aime PAS » aux Éditions Talents Hauts.

Tiphaine Martin Quel est votre parcours ?

Gwenaëlle Doumont – J’ai choisi l’option arts appliqués en secondaire, fait quelques séances de peinture à l’huile le mercredi et samedi dans une académie. Ensuite j’ai fait une année préparatoire à Saint-Luc à Bruxelles pour enfin choisir un graduat [Licence, en Belgique] en illustration.

Lors de la sortie, en 1994 (c’est loin !), j’étais totalement larguée dans la jungle du livre jeunesse, comment se faire une place ? Il y en a tellement de toutes les sortes. Un peu découragée je resterai des années à vivre de petits boulots, sans dessiner. En 2003, j’attends ma fille et c’est ce qui me motive pour recommencer à dessiner, je ne serai pas une mère frustrée de n’avoir pas suivi ses envies et j’ai envie d’être illustratrice.

Hélas en 2005 on me diagnostique un cancer des glandes lymphatiques, soins, etc. jusqu’en 2007. Alors je bouge, je vais dans les salons du livre, je suis sur un forum mettant en relation des auteurs /illustrateurs, de là naît un projet , puis deux, etc.

Enfin en 2009 ma première parution et me voilà en 2023 avec une petite centaine de livres illustrés par mes soins.

T.M. – Pourquoi ce choix de l’illustration jeunesse anti-sexiste ? 

G. D. – Ce n’est pas vraiment un choix de ma part, j’ai illustré  J’aime PAS la danse et là je vais directement répondre à la question 3, c’est Stéphanie qui m’a proposé d’illustrer ce premier texte de ce qui sera la série des « j’aime PAS ». J’ai adoré l’histoire de cette petite qui n’aime pas la danse parce que j’ai agi EXACTEMENT de cette façon avec ma fille, j’ai fait un peu de danse classique enfant et adolescente, mais c’est une discipline tellement exigeante, quand j’ai su que je devais arrêter de manger des frites, j’ai arrêté la danse.

Et donc, Olivia (ma fille) en a fait les frais. à peine arrivée au monde, je la rêvais déjà en petit rat de l’opéra. Heureusement à un moment elle m’a dit très fermement : la danse, c’est STOP.

Voilà toute l’histoire de  J’aime PAS la danse en ce qui me concerne.

Et bien entendu si ça peut faire s’envoler les clichés, j’adhère totalement. Mais en général je ne suis pas une illustratrice militante.

T.M. – Quand et comment avez-vous été contactée par Stéphanie Richard ?

G. D. – Quand, je ne sais plus trop ça devait être aux alentour de 2009, 10 ? En tout cas je sais que c’est au salon de Montreuil que nous nous sommes rencontrées en vrai.

T.M. – Dans la série des « J’aime PAS… », quel album avez-vous préféré illustrer ?

G. D. – La danse ! mais j’ai aussi beaucoup aimé  J’aime PAS le foot et J’aime PAS être belle.

T.M. – Quels sont vos projets ?

G. D. – Je travaille actuellement sur une exposition itinérante en commun avec Sandrine Beau, qui explique notre façon de travailler ensemble. Il y aura des jeux, des illustrations originales tirées des livres que nous avons publiés ensemble, et plein de truc rigolos … 

J’illustre aussi une collection Montessori chez Hachette pour les jeunes lecteurs, en mai sortira un roman chez Alice jeunesse avec Olivier Dupin, et puis je ne sais pas, j’irai là où me mèneront les crayons …

 

Pour citer cet article : Tiphaine Martin, Gwénaëlle Doumont, « J’aime PAS… (2) Interview de Gwenaëlle Doumont », Voyages autour de mon cerveau, mars 2023. URL : https://vadmc.hypotheses.org/8925



Citer ce billet
Tiphaine Martin (2023, 16 mars). J’aime PAS… (2) Interview de Gwenaëlle Doumont. Voyages autour de mon cerveau. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v5mv

Tiphaine Martin

Résidant en Bourgogne, Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres et Cinéma au Laboratoire Babel (Université de Toulon). Spécialiste de Simone de Beauvoir, elle est également membre du Comité éditorial des Simone de Beauvoir Studies.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedInYouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.