Archives par étiquette : Capbreton

Texte A bord de l'Aire avec Zaza

À bord de l’Aire avec Zaza – Jour 8

Ce carnet de voyage suit les progressions des recherches pour mon exposition Élisabeth Lacoin. Les traces vivantes du Chatfoin, ainsi que mon immersion dans les pas de Zaza : des photographies des lieux visités et de certains documents accompagnent les textes du carnet, pour une mise en bouche apéritive de l’exposition.

01 mai 2021 : Après des photos de groupe et en duo à Haubardin (merci Emilie !), ce sont les courts au-revoir, car ni la famille Taupin ni moi-même n’apprécions ce type d’instant. Ma fière cavale est ravie de se remplir d’essence, et moi beaucoup moins de n’avoir pas prévu de déjeuner ; je me rabats sur le premier Subway venu. Direction Mimizan et mes souvenirs d’enfance… en fait non, puisque tout est fermé et que je ne sais pas où se trouvait le gîte loué par mes parents dans les années quatre-vingt-dix. Ceci étant, j’ai passé un très bon moment sur la plage face à l’océan, pieds nus dans l’eau salée, puis assise sur le sable.

 

©Tiphaine Martin

Je n’oublie pas de me sécher les pieds avec ma superbe serviette, vestige de parties de ping-pong de fin d’années dans l’établissement scolaire du Val-de-Marne où j’ai débuté comme enseignante, dans une autre vie. L’ensemble des collègues m’avaient très bien accueillie, d’où ma douce émotion lorsque j’utilise cette serviette.

©Tiphaine Martin

Après avoir frugalement déjeuné, je suis partie à Capbreton, où là aussi mes vestiges infantiles sont perdus à jamais : plus d’hôtel Miramar joliment bétonné, plus de plage avec des modestes mares d’eau salée où s’ébattre quand on est une petite enfant. Par contre, belle balade jusqu’au phare…

©Tiphaine Martin

… et travail de reconnaissance photographique sur Zaza à la plage centrale :

©Tiphaine Martin

 

Posée sur le sable, je lis Les Gens honnêtes ont-ils un avenir ?, de Liliane Roudière, et je me régale.

©Tiphaine Martin

Je regarde alternativement la page et la plage, le ciel et le papier imprimé, entre deux vagues et deux coquillages. En fin d’après-midi, je me dirige vers ma nouvelle étape, Biarritz, où Françoise, ma nouvelle hôtesse, m’accueille très gentiment. Nous commençons à bavarder, de Zaza, de Mimizan et Capbreton, et de bien d’autres sujets.

 

 

Pour citer cet article : Tiphaine Martin, « À bord de l’Aire avec Zaza – Jour 8 », Voyages autour de mon cerveau, mai 2021. URL : https://vadmc.hypotheses.org/?p=1708

Tiphaine Martin

Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres et Cinéma au Laboratoire Babel (Université de Toulon). Elle est également membre du Comité éditorial Simone de Beauvoir Studies.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn