Archives par étiquette : “On ne naît pas femme : on le devient”

#Lesmémés 2

#Lesmémés t.2, ou le caddie LGBTQ +

Sylvain Frécon a encore frappé. Ou plutôt, ses #Mémés (le hashtag est très important) sont de nouveau de sortie (Fluide Glacial, 2022). Rien ne les arrête : s’offrir un soin de beauté nec plus ultra pour leur unique dent, citer Shakespeare, beugler contre les trottinettes à tour de rôle, gérer la jalousie entre leurs caddies, hésiter à choisir un cercueil, peindre un vagin sur les murs de leur cité, soliloquer sur la mort, causer sexe, chercher le sens de la vie (droite ou gauche?).

Les #Mémés de Sylvain Frécon sont donc ultra-connectées et réfléchissent à tout. Elles n’hésitent pas à tout remettre en cause avec insolence, telles les sales gamines qu’elles sont restées.

Foin des réputations établies, en fait, tenez-vous bien, Simone de Beauvoir était en fait…. Jean-Paul Sartre (p. 28). Sartre s’est fait opérer et a ensuite écrit Le Deuxième Sexe, mais oui. D’où la portée transgenre de son célèbre « On ne naît pas femme : on le devient » (première phrase du chapitre « Enfance » du tome 2 du Deuxième Sexe). Et, surtout, d’où l’humour du dessinateur-scénariste, qui joue avec les modes actuelles, le sexisme de base qui voudrait qu’une femme soit incapable d’écrire (ce que rappelle Beauvoir dans La Force des choses à propos des Mandarins), tout en rappelant la phrase la plus célèbre des féminises français au vingtième siècle.

De quoi donner à réfléchir à de nouveaux sens de l’essai de Beauvoir, tout en se régalant des aventures des #Mémés.

©FluideGlacial

Pour citer cet article : Tiphaine Martin, « #Lesmémés t.2, ou le caddie LGBTQ + », Voyages autour de mon cerveau, juin 2022. URL : https://vadmc.hypotheses.org/?p=5564

Tiphaine Martin

Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres et Cinéma au Laboratoire Babel (Université de Toulon). Elle est également membre du Comité éditorial des Simone de Beauvoir Studies.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedInYouTube

Texte Beauvoir D. Martin

Denis Martin – Beauvoir, marquer l’Histoire

Mon père a bien voulu se prêter au jeu des questions Beauvoir au masculin, qu’il en soit ici chaleureusement remercié.

  • Quand avez-vous rencontré Beauvoir ? par la lecture à l’école, par la lecture conseillée par … un·e membre de la famille, un·e amie ?
Je ne connaissais Beauvoir que par ouie-dire avant que ma fille n’entame sa thèse sur « Les récits de voyage dans l’œuvre autobiographique de Simone de Beauvoir ». Du coup j’ai lu deux volumes de ses mémoires et La Femme rompue et la thèse de ma fille qui m’a beaucoup appris.
 
  • Quelle a été, quelle est, l’influence de Beauvoir sur votre existence ?
L’influence de Beauvoir sur mon existence est indirecte (puisque je n’ai lu que tardivement quelques oeuvres). En effet, Simone de Beauvoir ayant très fortement influencé le mouvement féministe des années post-68, je me suis trouvé, dans les années soixante-dix, alors que j’avais une vingtaine d’années, en contact avec beaucoup d’ami·es, hommes et femmes, très concerné·es par le débat féministe. Beaucoup de discussions politiques, sociales, sociétales, tournaient autour de ce thème. Bien entendu, toutes ces discussions m’ont profondément marqué et ont façonné mon rapport aux femmes.
 
  • Beauvoir en un mot pour vous ?

Je pense que Beauvoir fait partie des grandes figures de l’histoire mondiale.

Certaines citations marquent une époque et la font basculer vers autre chose.
C’est le cas de celle de Sieyes : «Qu’est-ce que le Tiers-État ? Tout. Qu’a-t-il été jusqu’à présent dans l’ordre politique ? Rien. Que demande-t-il ? À y devenir quelque chose.»
C’est le cas de celle de Karl Marx : « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ».
C’est le cas de celle de Martin Luther King : « I have a dream.»
C’est le cas de celle de Simone de Beauvoir : « On ne naît pas femme : on le devient.»
 
Cette phrase de Beauvoir est profondément révolutionnaire. Des siècles de pensée machiste et d’inégalités sont balayés par cette simple phrase.

Denis Martin

Pour citer cet article : Tiphaine Martin, Denis Martin,  « Denis Martin – Beauvoir, marquer l’Histoire », Voyages autour de mon cerveau, mai 2020. URL : https://vadmc.hypotheses.org/?p=136&preview=true

Tiphaine Martin

Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres et Cinéma au Laboratoire Babel (Université de Toulon). Elle est également membre du Comité éditorial des Simone de Beauvoir Studies.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedInYouTube